Jumelles pour l'ornithologie

Les meilleures jumelles d’ornithologie en 2024

Notre sélection de jumelles pour l'ornithologie :

Des millions de personnes à travers le monde observent les oiseaux en amateurs. De plus, avec toutes les espèces d’oiseaux observables dans des environnements très variés, il est toujours possible de faire des découvertes. Vous souhaitez bien sûr profiter au maximum de ce que vous observez et une bonne paire de jumelles peut assurément vous aider à tirer le meilleur parti du temps passé en extérieur. Mais à quoi devriez-vous faire attention au moment de choisir des jumelles d’ornithologie ? Et quelles sont les meilleures jumelles pour observer les oiseaux en 2023 ?

Pourquoi utiliser des jumelles pour l’observation ornithologique ?

Pour observer les oiseaux, vous pouvez bien sûr le faire avec vos propres yeux. Après tout c’est ce qu’ont fait les humains depuis des millénaires sans aucun problème, mais il faut dire qu’avec des jumelles vous pourriez voir tellement plus de choses…

Premièrement identifier les oiseaux à distance correctement peut être bien plus difficile qu’avec des jumelles. Grâce à une vue en gros plan, vous pourrez observer l’oiseau comme s’il était proche de vous, ce qui vous permettra de mieux distinguer ses caractéristiques et de l’identifier avec précision.

Bien sûr d’autres solutions existent pour observer les oiseaux. Peut-être avez-vous aussi pensé à vous munir d’une longue-vue, mais cette dernière présente un inconvénient majeur : la portabilité. Les longues-vues sont idéales pour des séances d’observation de longue durée à partir d’un endroit fixe, mais si vous faites de la randonnée, alors elles ne seront pas pratiques à transporter.

Autre problème : le grossissement. Les longues-vues offrent généralement un grossissement de 15x ou plus, ce qui est tout à fait adapté à l’observation ornithologique à distance. Cependant ce grossissement plus puissant présente un autre inconvénient : le champ de vision, c’est-à-dire le cadre de l’image. En effet, avec un objectif de cette taille, le champ de vision sera plus petit, ce qui peut compliquer la localisation de vos cibles.

Enfin, comme une longue-vue est forcément montée sur un trépied pour assurer sa stabilité, vos mouvements seront aussi limités si vous devez suivre l’oiseau qui s’est envolé vers une autre localisation. Puisque le champ de vision est aussi restreint, cela peut compliquer votre séance d’observation, surtout si vous perdez l’oiseau et que vous tentez de le retrouver.

Observation des oiseaux à travers des jumelles

En utilisant des jumelles, vous pouvez dire adieu à tous ces inconvénients. Conçues pour être compactes et légères, vous pourrez les emporter partout où vous irez et, bien que la plupart des modèles puissent aussi être fixés sur un trépied (pour une plus grande stabilité), ce ne sera pas une obligation.

Les jumelles disposent d’un avantage supplémentaire, par rapport aux longues-vues. Puisque vous utilisez vos deux yeux, vous gagnerez en profondeur de champ, ce qui vous permettra d’obtenir une vue plus proche de la réalité. L’utilisation de vos deux yeux permet aussi de distinguer plus de détails.

Comment choisir la bonne paire de jumelles d’ornithologie ?

Lors du choix d’une bonne paire de jumelles pour observer les oiseaux, il y a un certain nombre de facteurs à considérer :

  • Le grossissement
  • Le poids
  • Le champ de vision
  • L’environnement

Le grossissement

Plus le grossissement est élevé, plus votre cible apparaîtra grande. Bien que cela constitue un avantage, gardez à l’esprit qu’un grossissement plus élevé implique une réduction du champ de vision. Un champ de vision plus petit peut vous gêner pour localiser et suivre facilement votre cible. De plus une vue restreinte peut être moins agréable à observer.

Cela peut toutefois aussi dépendre de la taille de votre cible et de la distance à laquelle elle se trouve. Si elle est trop proche (ou trop grande), la combinaison fort grossissement et petit champ de vision peut vous empêcher d’apprécier ce que vous regardez et même de l’identifier.

Compte tenu des éléments susmentionnés, nous vous recommandons de choisir un grossissement de 8x ou de 10x, 8x étant cependant préférable.

Le poids

Le poids joue un rôle important pour deux raisons principales. Premièrement, lors de vos randonnées et déplacements, vous voudrez certainement emmener vos jumelles avec vous, tout en évitant de vous encombrer avec du matériel trop lourd.

Deuxièmement, plus les jumelles sont lourdes, plus vos mains risquent de trembler en les tenant. Avec des jumelles à grossissement plus élevé, ce problème prend encore plus d’ampleur : les tremblements seront plus apparents lorsque vous regarderez à travers les oculaires.

Par exemple, si vous avez des jumelles à grossissement de respectivement 8x et 10x, la vue à travers le grossissement 10x semblera trembler davantage que celle avec un grossissement 8 x, car un plus fort grossissement accentue les effets du tremblement sur l’image observée.

Il est donc préférable de choisir des jumelles les moins lourdes possible. Les jumelles à prisme en toit à 8x ou 10x pèsent en moyenne environ 575 g.

N.B. : À ce propos les jumelles à prisme en toit sont récentes, plus compactes et donc plus légères. Les jumelles à prisme de Porro sont des jumelles traditionnelles qui offrent une image de qualité légèrement supérieure, mais qui sont plus lourdes. Les jumelles à prisme en toit ont la forme d’un H, tandis que les jumelles à prisme de Porro ont la forme d’un W.

Jumelles primes en toit et prismes de Porro

Le champ de vision

Ce qui suit est certainement une question de préférence personnelle, mais si vous débutez en ornithologie, vous remarquerez qu’un champ de vision plus large est plus facile à utiliser. Premièrement, non seulement vous pourrez localiser votre cible plus facilement, mais l’image observée sera plus agréable à regarder, car non seulement vous pourrez observer l’oiseau, mais aussi son habitat et ce qui l’entoure.

Le champ de vision est généralement mesuré en mètres, sur 1 000 m. Cela indique la taille d’un objet qui remplirait le champ de vision, à une distance de 1 000 mètres. Par exemple, si les jumelles ont un champ de vision de 105 m à 1 000 m, un objet de 105 m de large couvrira le champ de vision à une distance de 1 000 m.

Des nombres plus élevés (par exemple 150 m par rapport à 90 m) produisent un champ de vision plus large, car au lieu d’une vue de 90 m, vous obtiendrez une vue de 150 m sur 1 000 m.

Deux jumelles différentes, mais dont le grossissement est le même, montreront votre cible à la même échelle. Cependant des jumelles avec un champ de vision plus large vous permettront d’observer plus de détails sur ce qui entoure votre cible. C’est pourquoi la plupart des gens préfèrent des jumelles avec un champ de vision plus large.

L’environnement

Même si la pluie ne vous dérange pas, vos jumelles pourraient être sensibles à l’humidité. En effet l’humidité constitue un élément réellement gênant, c’est pourquoi il faut vous assurer que vos jumelles soient résistantes à l’eau, mieux encore, étanches (waterproof). En règle générale, si vous choisissez vos jumelles chez un fabricant renommé, cela ne devrait pas poser de problème. D’ailleurs les jumelles sélectionnées dans notre liste sont toutes étanches.

Ceci vous permet de vous prémunir contre une chute accidentelle de vos jumelles dans une rivière, un lac ou un océan. Cependant laisser tomber ses jumelles à l’eau n’est jamais une bonne chose, donc ne comptez pas sur leur étanchéité. Protégez votre paire de jumelles en tout temps et évitez de les mouiller !

Questions fréquentes :

Que signifie la dénomination « 8×42 » sur les jumelles ?

Tous les modèles de jumelles se caractérisent par 2 numéros spécifiques. Le premier correspond au grossissement des jumelles, tandis que le second correspond au diamètre de l’objectif (l’ouverture), mesuré en millimètres. Plus le grossissement est important, plus votre cible sera visible en gros plan. Le diamètre de l’objectif détermine quant à lui la quantité de lumière que vos jumelles peuvent capter. Plus le diamètre est grand, plus la quantité de lumière recueillie est importante, permettant de distinguer encore plus de détails. Cependant les objectifs de diamètre supérieur à 50 mm peuvent être plus lourds, ce qui les rend plus difficiles à transporter et à utiliser sur un laps de temps prolongé.

Quelles sont les meilleures jumelles d’ornithologie ?

Si vous recherchez les meilleures jumelles pour observer les oiseaux, nous vous recommandons de choisir un modèle compact et léger, facile à transporter. Les jumelles en toit (en forme de H) sont idéales et un grossissement de 8x ou de 10x suffira. Choisissez ensuite un diamètre d’objectif de 40 mm, tout à fait suffisant pour profiter de vos observations. Donc un modèle 8×42 ou 10×42 fera l’affaire. Enfin, si les espèces d’oiseaux que vous allez observer se trouvent près de sources d’eau, assurez-vous que les jumelles que vous choisissez soient étanches.

Pour l’ornithologie, est-ce préférable d’opter pour un modèle 8×42 ou un modèle 10×42 ?

Dans ce cas il n’y pas de bonne ni de mauvaise réponse. Il s’agit vraiment d’une question de préférence personnelle : un grossissement plus important vous permettra de voir plus de détails, mais pourrait aussi considérablement restreindre votre champ de vision. Par conséquent cela pourrait limiter la visibilité de l’environnement entourant votre cible. En moyenne les jumelles à grossissement 8x permettent d’obtenir un champ de vision d’environ 130 m sur 1 000 m, tandis que les jumelles à grossissement 10x offrent un champ de vision de 106 m sur 1 000 m.

Page précédente
Poste suivant
Retour à Guides d'achat jumelles 2024

1 commentaire

  • Beelen

    Très bon article pour débuter dans l’observation des oiseaux et de faire un choix dans le bon matériel.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.