Les meilleures jumelles astronomiques en 2023

5/5 - (1 vote)
Binoculars for Stargazing

Notre choix

Liste de comparaison

Grossissement20x20x20x
Diamètre de lentille frontale80mm80mm80mm
Champ de vision réel4.4°5.5°
Limite de mise au point sur les objets rapprochés24,4 m (80 ft)13 m (43 ft)3 m (9,8 ft)
Matériau verreBak-4Bak-4Bak-4
Dégagement oculaire15mm (.59")18mm (.71")17mm (.70")
Étanche
+++
Raccord fileté trépied+++
Poids3969g (140 oz)1361g (48 oz)760g (26,8 oz)

L’astronomie est un passe-temps absolument unique et passionnant qui vous permet littéralement d’explorer l’univers. Peut-être pensez-vous que vous aurez besoin d’un télescope pour en profiter, mais en réalité, il y a des avantages à utiliser des jumelles à la place. Cependant, avec toutes les options proposées sur le marché, choisir les bonnes paires peut vous paraître complexe, tellement les possibilités sont infinies. Dans cet article, nous passerons en revue plusieurs sélections de jumelles : les meilleures jumelles pour l’astronomie, les meilleures jumelles à petit budget et, pour les novices, les meilleures jumelles pour découvrir les plaisirs de l’astronomie.

Pourquoi utiliser des jumelles pour l’astronomie ?

Si vous n’avez jamais utilisé de jumelles pour observer le ciel, vous pourriez penser que leur efficacité est limitée, alors qu’en réalité, ce n’est pas le cas. Pensez à tout ce que vos yeux vous permettent d’observer. Vous observez bien plus d’astres que la Lune et les étoiles, n’est-ce pas ? Par exemple, vous pouvez observer des planètes, des amas stellaires, des nébuleuses et même des galaxies ! Maintenant, imaginez toutes les autres choses que vous pourriez observer avec des jumelles.

Les jumelles ne sont peut-être pas aussi puissantes qu’un télescope, mais elles peuvent déjà vous permettre de découvrir bien plus d’éléments de la voûte céleste, impossibles de distinguer à l’œil nu. La plupart des merveilles cosmiques dont vous avez entendu parler sont trop difficiles à observer à l’œil nu, mais seront visibles avec des jumelles astronomiques, même modestes.

De plus, les jumelles sont légères, ce qui vous permet de les emmener partout avec vous et de les utiliser sans effort. Le ciel s’est-il temporairement éclairci ? Vous pourrez alors vite prendre vos jumelles et profiter au maximum du temps qu’il vous reste avant que les nuages n’obscurcissent la vue.

Les jumelles sont aussi tout à fait adaptées aux débutants en astronomie, car elles vous permettent de vous entraîner à repérer ce que vous souhaitez observer avant d’investir dans un télescope. Ainsi, vous aurez une bonne idée des éléments que vous pouvez observer et de la façon de les trouver ; après tout, s’ils sont visibles avec des jumelles, ils le seront d’autant plus avec un télescope !

Enfin, il existe encore deux autres avantages essentiels. Vous pouvez facilement les utiliser pendant la journée (contrairement aux télescopes astronomiques, qui, par la nature de leur conception, ne sont pas vraiment adaptés à cet usage) et, enfin, les jumelles coûtent généralement moins cher qu’un télescope.

Comment choisir les bonnes jumelles astronomiques ?

Cela étant dit, avant d’acheter vos jumelles astronomiques, en savoir plus sur certaines caractéristiques propres aux jumelles vous aidera à faire le bon choix, notamment :

  • Le grossissement et le diamètre de l’objectif
  • Les traitements des lentilles et les types de prisme
  • La configuration des jumelles

Il existe bien sûr quelques autres détails techniques, tels que la pupille de sortie, le relief des yeux et le champ de vision, mais les trois points clés susmentionnés constituent déjà un bon point de départ. Examinons rapidement chacun d’entre eux et voyons comment cela peut influencer votre décision.

Le grossissement et le diamètre de l’objectif

Vous avez très certainement déjà vu que les jumelles portent une inscription à deux chiffres, par exemple 10×50. Parmi toutes les informations que vous devez connaître, ces deux chiffres sont, sans aucun doute, les plus importants. En effet, le premier chiffre décrit le grossissement ou le rapprochement et le second le diamètre de l’objectif.

Le grossissement s’explique de lui-même. Toutefois, un fort grossissement ne vous sera pas d’une grande utilité sans un objectif au diamètre adéquat. Ce dernier fait référence au diamètre des lentilles qui pointent vers votre cible. Mesuré en millimètres, plus le diamètre de l’objectif est grand, plus la quantité de lumière que vos jumelles peuvent recueillir est importante.

Pourquoi est-ce important ? Des jumelles avec un diamètre d’objectif plus grand vous permettront d’observer des cibles moins lumineuses et de voir plus de détails. Par exemple, avec des jumelles de 70 mm, vous verrez plus d’étoiles dans un amas stellaire qu’avec des jumelles de 50 mm.

Dans ce cas de figure, le grossissement joue un rôle moins important. Imaginons que vous ayez deux paires de jumelles, une de 10×50 et une autre de 20×50 et que vous les utilisiez toutes les deux pour observer le même amas stellaire. Avec des jumelles 20×50, l’amas d’étoiles apparaîtra, certes, deux fois plus grand, mais vous ne verrez pas plus d’étoiles qu’avec l’autre paire, car le diamètre de l’objectif et donc sa capacité à recueillir la lumière, est la même.

Vous allez donc peut-être préférer acheter des jumelles dotées d’objectifs au diamètre plus important. Toutefois, n’oubliez pas que plus les lentilles sont grandes, plus les jumelles sont lourdes. Les jumelles avec un diamètre d’objectif plus grand sont idéales pour l’astronomie, mais leur poids peut rapidement entraîner une fatigue des bras et nécessite souvent l’utilisation d’un trépied.

En fait, la limite supérieure du diamètre d’objectif des jumelles de poche est d’environ 70 mm. Tandis que de nombreux astronomes amateurs opteront davantage pour des jumelles 15 x 70, pour les débutants des jumelles 10×50 constituent un excellent choix, tant pour l’astronomie que pour un usage plus général. Au-delà de 70 mm, l’utilisation d’un trépied est habituellement recommandée pour des questions de confort.

Les traitements des lentilles et les types de prisme

Les jumelles utilisent une combinaison de lentilles externes et de prismes internes pour produire la vue que vous voyez lorsque vous regardez à travers les oculaires. Ces instruments d’optique sont revêtus de composés anti-reflets, dans le but de réduire les imperfections et d’améliorer la vue. Bien qu’il existe de nombreux types de revêtements, les deux plus courants sont le Multi-Coated (MC) et le Fully Multi-Coated (FMC), c’est-à-dire les revêtements multicouche et multicouche intégral.

Si les lentilles ont été traitées avec un revêtement multicouche, cela signifie qu’au moins l’une d’elles est revêtue de plusieurs couches appliquées sur au moins une de ses faces. En général il s’agit des côtés externes (la face du verre en contact avec l’air) des lentilles.

Dans le cas d’un traitement multicouche intégral les lentilles sont revêtues de plusieurs couches sur l’ensemble de leurs faces. En fonction du fabricant, les prismes peuvent aussi être revêtus de plusieurs couches.

En règle générale, plus une lentille a de couches, plus la transmission de la lumière est efficace. Par exemple, les verres et prismes à traitement multicouche intégral ont généralement un taux de transmission de la lumière d’environ 95 %, ce qui vous permet d’obtenir d’excellents résultats.

Un autre élément à prendre en compte est le type de prisme. Il en existe deux couramment utilisés : le BK-7 et le BaK-4. Les prismes BaK-4 étant fabriqués à partir d’un verre de meilleure qualité, l’image reproduite n’en sera que meilleure également.

Cependant, bien qu’il soit préférable de choisir des jumelles à traitement multicouche intégral et des prismes BaK-4, notez que le prix de ces modèles sera un peu plus élevé. Si vous débutez dans l’observation des étoiles avec des jumelles, des modèles composés de lentilles à traitement multicouche et des prismes BaK-4 sont tout à fait adaptés. Cependant, nous vous recommandons d’éviter les prismes BK-7, car ils peuvent produire des effets arc-en-ciel (appelés « aberrations chromatiques ») autour des objets brillants, comme dans le cas de la Lune.

La configuration des jumelles

Prismes en toit et prismes de Porro

Lorsque vous pensez aux jumelles, c’est certainement l’image des jumelles traditionnelles à prisme de Porro qui vous vient en tête. Elles se présentent en forme de W, avec les lunettes légèrement décalés par rapport aux oculaires. Lorsque la lumière pénètre par l’objectif et ses lentilles, elle passe par les prismes et est réfractée vers les oculaires.

Plus récemment, les fabricants ont développé des jumelles à prisme en toit, en forme de H. Les lunettes de ces modèles sont complètement droits et nécessitent un agencement plus complexe des prismes pour réfracter la lumière vers les oculaires.

Les jumelles traditionnelles à prisme de Porro (W) produisent une image de meilleure qualité. Elles ont toutefois tendance à être plus lourdes. Les jumelles à prisme en toit (H) sont plus légères et sont particulièrement conçues pour une utilisation en extérieur, par exemple pour la randonnée. La qualité d’image peut néanmoins être un peu moins bonne et elles ont tendance à coûter un peu plus cher. D’une manière générale, les jumelles à prisme de Porro sont celles qui conviennent le mieux à l’astronomie, tandis que les jumelles à prisme en toit sont plus adaptées à un usage général.

Notre sélection des 3 meilleures jumelles astronomiques

En fin de compte, il n’existe pas de solution universelle et le produit qui conviendra le mieux à votre situation dépendra de ce que vous voulez observer, de votre budget et de votre expérience. En tenant compte de ces trois facteurs, retrouvez ici notre top 3 des meilleures jumelles astronomiques :

Meilleures en général

Celestron SkyMaster 25×100
Celestron SkyMaster 25×100
Voir sur Amazon

En ce qui concerne les jumelles astronomiques, le marché est mondialement dominé par un seul fabricant : Celestron. Depuis 1964, l’entreprise n’a cessé de croître et de s’imposer sur la place internationale. La gamme de produits qu’elle propose est tout aussi impressionnante que la réputation dont elle jouit. Leurs jumelles phares, les SkyMaster, est le modèle le plus apprécié des astronomes amateurs du monde entier.

Le modèle SkyMaster 25×100 appartient à la catégorie haut de gamme. Ce sont des jumelles, certes, mais ne vous y trompez pas, avec un diamètre d’objectif de 100 mm et un grossissement de 25x, utiliser ces jumelles revient à tenir deux petits télescopes entre vos mains. Les prismes sont des BaK-4 de la plus haute qualité et, bien que les lentilles soient à traitement multicouche (par opposition au traitement multicouche intégral), vous ne serez pas déçus par la qualité de l’image.

Par exemple, avec le SkyMaster 25×100, les vues de la Lune sont époustouflantes et ces jumelles astronomiques seront tout à fait capables de reproduire de superbes vues d’amas d’étoiles et de nébuleuses. Elles peuvent aussi détecter des étoiles jusqu’à une magnitude d’environ 10,5 (ou moins, selon les conditions), ce qui permet de voir un grand nombre de galaxies de plus près.

En revanche, le prix de ces appareils paraîtra un peu élevé à certains et, au vu de leur poids (3,5 kg), acquérir un trépied solide devient vite indispensable. Cela les exclut également de certaines activités diurnes, comme la randonnée, car leur poids les rend moins agréables à porter sur de longues distances.

Meilleures à petit budget

Celestron SkyMaster 15×70
Celestron SkyMaster 15×70
Voir sur Amazon

Si vous recherchez une alternative plus abordable et plus facile à transporter que le SkyMaster 25×100, tournez-vous plutôt vers la plus petite paire Celestron SkyMaster 15×70. La gamme de jumelles SkyMaster de Celestron est composée de modèles offrant différents grossissements et diamètres d’objectif et le modèle 15×70 fait probablement partie des choix parmi les plus populaires.

Il s’agit essentiellement d’une version moins puissante que le modèle 25×100, ce qui explique son prix inférieur, mais qui présente quelques avantages par rapport à celui-ci. Pour commencer, elles ne pèsent qu’un peu plus d’1 kg, soit presque 3x moins que le modèle 25×100. Cela signifie qu’elles sont suffisamment légères pour être utilisées pendant de courtes périodes sans trépied. Mais si vous avez l’intention de les utiliser à l’extérieur de façon prolongée, il est préférable d’en utiliser un.

Comme pour les 25×100, les lentilles disposent d’un revêtement multicouche. De plus, bien que les lentilles soient plus petites, vous constaterez que vous pouvez observer pratiquement les mêmes cibles qu’avec les 25×100. Plus intéressant encore, en considérant son prix, vous comprendrez que le SkyMaster 15×70 standard est un très bon choix pour l’observateur soucieux de son budget.

Meilleures pour les débutants

Opticron Adventurer WP II 10x50
Opticron Adventurer WP II 10x50
Voir sur Amazon

À première vue, les Jumelles Opticron Adventurer WP II 10×50 pourraient vous sembler inadaptées à l’astronomie. Bien que ce soient des jumelles à prisme en toit, la qualité de l’image rivalise nettement avec celle des jumelles à prisme de Porros comparables. Point à ne pas négliger : elles sont en plus très légères (seulement 770 g).

Vous constaterez qu’avec les lentilles à traitement multicouche intégral et les prismes BaK-4 vous obtiendrez un rendu exceptionnel de tout ce que vous observerez. Par exemple, ces jumelles vous permettent d’obtenir une vue de la Lune aussi claire que nette et avec une profondeur de champ notoire.

Elles sont également étanches (par opposition à la mention ​​​​« résistantes à l’eau »), ce qui les rend idéales pour une utilisation en extérieur pendant la journée. C’est particulièrement utile si vous voulez utiliser les jumelles pour l’ornithologie ou si, contre toute attente, votre intérêt venait à diminuer (même si nous ne pouvons imaginer pour quelle raison cela se produirait !).

Seuls éventuels inconvénients : le grossissement 10x pourrait vous sembler insuffisant, et leur prix pourrait vous surprendre, car elles sont un peu plus chères que les produits similaires de Celestron. Cependant, leur qualité est sans égale et vous ne serez certainement pas déçus.

En conclusion

Que vous soyez un astronome débutant ou expérimenté, les jumelles sont des outils indispensables pour tirer le meilleur parti du spectacle offert par le ciel nocturne. Non seulement les jumelles astronomiques constituent un excellent choix pour effectuer de rapides observations, mais elles peuvent aussi vous aider à acquérir les connaissances de base de l’astronomie et vous apprendre à repérer des astres moins lumineux, autrement invisibles.

Vous voyez donc que de nombreuses options s’offrent à vous, indépendamment de votre expérience et de votre budget. Choisissez la paire de jumelles qui vous ouvrira les portes de l’Univers et vous permettra d’explorer le ciel étoilé.

Questions fréquentes

À quoi devrais-je faire attention en choisissant mes jumelles pour l’astronomie ?

Cela dépend vraiment de votre expérience, de votre budget et de l’usage que vous souhaitez en faire. Si vous recherchez des jumelles solides que vous pourrez utiliser dans tout type de scénario et pendant la journée, alors des jumelles 10×50 feront parfaitement l’affaire. Si vous vous intéressez sérieusement à l’astronomie, il vous faut des jumelles avec un grossissement plus important et avec un diamètre d’objectif plus grand, comme des jumelles 15×70 ou même 20×80.

Les jumelles sont-elles adaptées à l’observation de la Lune ?

Absolument ! Vous verrez tellement plus de choses qu’à l’œil nu… Par exemple, vous serez en mesure d’identifier clairement les taches sombres (les fameuses « mers lunaires ») et de voir les ombres projetées par les cratères et les chaînes de montagnes. L’observation de la Lune en croissant vous permettra également de voir plus facilement la lumière de la Terre, à savoir la zone sombre de la Lune qui est faiblement éclairée par la lumière réfléchie par la Terre.

Quelles sont les meilleures jumelles astronomiques pour observer les planètes ?

Les planètes s’observent mieux avec un télescope, mais cela ne veut pas dire que ceux qui souhaitent les observer avec des jumelles ne verront rien Avec des jumelles ordinaires 10×50, vous serez en mesure de repérer les quatre plus grandes lunes de Jupiter et, lorsque les conditions le permettent, les phases de Vénus. Vous pourrez aussi constater que Saturne semble un peu allongée, mais à moins d’utiliser des jumelles puissantes, vous ne pourrez pas pleinement observer la magnificence de ses anneaux.

Que puis-je observer d’autre avec des jumelles ?

Les jumelles vous permettront de voir et d’observer des milliers d’autres objets et êtres vivants qui seraient normalement invisibles à l’œil nu. On peut voir de nombreux amas stellaires scintillant dans l’obscurité de la nuit, des « étoiles multiples » à deux ou même trois composantes, des nébuleuses vaporeuses et même les taches sombres de galaxies lointaines. Même si ces vues ne seront généralement pas aussi impressionnantes qu’à travers un télescope, le plaisir de réussir à repérer ces astres par soi-même vaut vraiment le détour !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.